Une collection qui révèle

Non pas au sens de l’investigation ordinaire, de la chronique des affaires.
Mais qui révèle au sens où les livres publiés doivent donner à voir et à connaître des univers, des réalités inconnues ou mal traitées dans les medias ordinaires.
Puisqu’il y a des gens oubliés, des « mondes » dont personne ne parle, nous irons à leur rencontre pour les révéler au plus grand nombre.

Ils veulent tuer la démocratie

Par le Docteur Jean Rotman

Qui se souvient qu’entre 1968 et 1970, une pandémie de grippe aurait fait 4 millions ­­de morts dans le monde, dont plus de trente mille en France ? Personne ou presque, y compris parmi le personnel soignant de l’époque. Cette grippe, dite de Hong Kong, a pourtant bloqué des pans entiers de l’économie de l’Hexagone et endeuillé de nombreuses familles. Des usines, des écoles ont été fermées, non pas à cause du confinement, mais faute de salariés, d’élèves ou de professeurs…

SORTIE
12 Nov.
2021

Contre la médecine dictatoriale

Par le docteur Jean Rotman

Ce livre est né d’un sentiment d’indignation et de révolte d’un médecin homéopathe exerçant depuis quarante ans. Je lance un cri d’alarme contre la dictature exercée par une hiérarchie médicale, manipulée par les lobbys pharmaceutiques.

 

Ils veulent tuer la démocratie

Par Eric Decouty

Le populisme-souverainisme est en marche. Sans réaction face à sa progression, sa victoire qui semblait illusoire hier est aujourd’hui crédible, possible, pour ne pas oser dire probable dès 2022. Ce livre analyse pourquoi et comment.

 

Notre-Dame, le brasier des vanités

Par Laurent Valdiguié

Les « meilleurs » ouvriers de France, les « meilleurs » architectes auraient dû veiller sur elle… Et pourtant !

Cette enquête révèle une somme de bêtises ordinaires qui ont eu raison en quelques heures de mille ans d’histoire.

Un incendie du Moyen-Âge.

Il est toujours interdit d’interdire

Par Guy Konopnicki

Pour « Impacts-Editions », Guy Konopnicki a repris sa plume, plus acérée que jamais. Et pas vraiment consensuelle. Dans ce livre, il s’insurge contre la délation et la censure qui s’imposent au nom de la morale, de la religion, et de bien d’autres prétextes. Il dénonce le lynchage qui se substitue au combat émancipateur. « Konop » pique un coup de gueule contre la “justice“ médiatique et des réseaux sociaux. Ce livre ne peut, ne veut, pas plaire à tout le monde…